空楼梯(中译法)

作者:胡弦

翻译:山水如歌
L'escalier vide  
 
En retrait pendant trop longtemps, il s’égare
dans l’analyse de lui-même.
 
... Pièce après pièce
son corps se hisse hors de l'abîme. Au détour
d’une marche, croisant des incompris dans l'oubli, et
des impulsions latentes ...
- il se met à plat calmement.
 
Grincement -
Les espaces dissimulés produisent un langage, mais
n'expliquent rien. Dans la paix luxueuse de la poussière
 
il se retourne.
- La réponse n’y apparaît pas. Juste fait-il
une petite pause dans la confusion,
en essayant d'emprunter un palier pour en oublier un autre, ou bien
pour se projeter à nouveau dans le passé.
 
"Dans ses ombres continues, aucune découverte
n'est possible. Tellement semblables l’une à une autre sont ses marches,
qu’il est impossible de les employer pour narrer la vie. En outre,
tellement aime-t-il les tournants qu'il n'arrive plus
à se percevoir en entier. "
 
Plus tard, il se rend apparemment compte
de sa disparition inévitable
à une certaine marche, mais refuse toujours de se changer. Les fragments obstinés
se relaient, et tirent sans cesse de nouveaux sens.
 
"Le long de soi-même, que ce soit la montée ou la descente, tout est
inconnu, y compris la lumière à la surface cachée du passé, ainsi que
les mains courantes tendues dans la perplexité. "
 
 
 
 
静置太久,它迷失在
对自己的研究中。
 
……一块块
把身体从深渊中搭上来。在某个
台阶,遇到遗忘中未被理解的东西,以及
潜伏的冲动……
——它镇定地把自己放平。
 
吱嘎声——
隐蔽的空隙产生语言,但不
解释什么。在灰尘奢侈的宁静中
 
折转身。
——答案并没有出现,它只是
在困惑中稍作
停顿,试着用一段忘掉另一段,或者
把自己重新丢回过去。
 
“在它连绵的阴影中不可能
有所发现。一阶与另一阶那么相像,
根本无法用来叙述生活。而且
它那么喜欢转折,使它一直无法完整地
看见自己。”
 
后来它显然意识到
自己必将在某个阶梯
消失,但仍拒绝作出任何改变。固执的片段
延续,并不断抽出新的知觉。
 
“沿着自己上行或下行,都是
陌生的,包括往事背面的光,以及
从茫然中递来的扶手。”
 
(发表于中国诗歌流派-论坛-诗歌翻译,2017-3-29 04:46,荐稿编辑:忍淹留)
流派网周刊网回目录